Tourisme, diplomatie et politique intérieure aux JO d’hiver 1928

Ma dernière publication dans l’International Journal of the History of Sport. Lien vers l’article en Open Access: https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/09523367.2021.1910238

Les Jeux olympiques d’hiver 1928 à St-Moritz: tourisme, diplomatie et politique intérieure: Les Jeux olympiques d’hiver de 1928 à Saint-Moritz ont été la première grande compétition sportive internationale organisée en Suisse réunissant à la fois les milieux olympiques et sportifs du pays, l’industrie hôtelière et les autorités locales. Elle a ainsi cristallisé les actions publiques et semi-publiques autour d’un événement susceptible de faire et défaire la réputation de la Suisse en tant que destination touristique. Le gouvernement suisse, qui n’a pas été directement à l’origine du projet, a veillé à ce que l’événement serve les objectifs de sa politique étrangère en plaçant un représentant du Département politique fédéral (DPF) – en charge des affaires étrangères – dans le comité d’organisation. Grâce à l’implication de ces acteurs, les Jeux ont principalement touché trois domaines interconnectés : le tourisme, l’organisation des Jeux étant un moyen de repousser la concurrence d’autres destinations de sports d’hiver ; la diplomatie puisque l’événement a permis au DPF de renforcer l’image de la Suisse à l’étranger ; et la politique intérieure, enfin, car l’obtention et l’organisation des Jeux olympiques ont entraîné le développement d’un lobby sportif suisse au cours des années 1920.

The 1928 Olympic Winter Games in St Moritz: Tourism, Diplomacy and Domestic Politics: The 1928 Olympic Winter Games in St Moritz was the first international sports competition in Switzerland to bring together the country’s Olympic and sport circles, its hotel industry and local authorities. Doing so crystallized public and semi-public actions around an event capable of making or breaking Switzerland’s reputation as a tourist destination. In addition, the Swiss government, which did not directly initiate the project, ensured the event would serve the aims of its foreign policy by placing a foreign ministry representative on the organising committee. The involvement of these stakeholders meant that the games mainly affected three interconnected areas: tourism – hosting the Games was a way of fending off competition from other winter sports destinations; diplomacy – the event allowed the Foreign Ministry to bolster Switzerland’s image abroad; and domestic politics – obtaining and staging the Olympics led to the development of a strong sports lobby during the 1920s.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s